HOME Qu’est-ce que l’association « Les Plus beaux villages du Japon » ?

Qu’est-ce que l’association « Les Plus beaux villages du Japon » ?

L’association à but non lucratif « Les plus beaux villages du Japon » (marque déposée, ci-après « APBVJ ») a débuté en 2005 avec 7 villages. C’était au moment de ce qu’on a appelé la grande fusion de l’ère Heisei visant à promouvoir le regroupement des villes et villages, avec pour fâcheuse conséquence la précarisation des conditions de préservation de ressources régionales et de paysages magnifiques, aussi petits fussent-ils. Suivant l’exemple de l’association « Les plus beaux villages de France » et de ses critères simples mais stricts de sélection des plus beaux villages, nous avons décidé de créer l’APBVJ dans le même but : être une association indépendante pouvant préserver la culture et les paysages de ces villages aux ressources agricoles et halieutiques, trésors qui seraient à tout jamais perdus s’ils venaient à disparaître.

Une expertise des membres de l’association tous les 5 ans

Nombreux sont les beaux villages agricoles au Japon, mais pour faire partie de l’APBVJ, ils doivent d’abord passer par une démarche de candidature et par une expertise de l’association pour vérifier qu’ils répondent bien à nos critères de sélection. De plus, même une fois acceptés, une contre-expertise a lieu tous les 5 ans pour s’assurer, d’une part, qu’ils respectent bien nos objectifs de base, mais également que ces villages ont la volonté d’améliorer leur qualité. Cette expertise s’appuie non seulement sur les critères utilisés par l’association des Plus beaux villages de France, mais elle y ajoute également des critères liés aux spécificités de la culture japonaise. Être un « plus beau village du Japon », c’est être capable d’offrir l’expérience d’une culture régionale et d’un paysage propres à la région, en somme une beauté issue du travail des hommes, que symbolise d’ailleurs notre logo. C’est cette expérience commune basée sur la coopération entre les villageois et les gens de l’extérieur (les citadins) qui crée la valeur des « Plus beaux villages ».

À la découverte d’une beauté polymorphe

Les villages de France et d’Europe ont cette beauté qu’on croirait tout droit sortie d’un tableau impressionniste, ces paysages de carte postale qu’évoquent les églises et châteaux bâtis sur des collines, ou encore ces villages dont toutes les maisons sont de la même pierre. Au Japon, c’est la succession de montagnes et de mers, de forêts et de champs formant des paysages propres aux villages de chaque région qui engendrent une beauté pénétrante. À cette beauté naturelle s’ajoute celle du quotidien des villageois, ces vies que raconte chaque région, ce labeur qui rend prégnante une beauté polymorphe que les villages japonais ont cultivée à travers leur longue histoire.

Les plus beaux villages du Japon », une association en quête d’indépendance.

Ce que cherche à créer l’APBVJ, c’est un développement économique régional qui permettrait à la fois de transmettre un héritage de biens accumulés pendant de nombreuses années, mais également de permettre aux jeunes des prochaines générations de continuer à vivre et à travailler dans leur région d’origine, et d’y créer de l’emploi pour les générations futures. À travers notre action de mise en valeur touristique des villages, nous cherchons à promouvoir un modèle économique créant une attraction supplémentaire, à la fois touristique et immobilière.

Les plus beaux villages », un mouvement fédérateur mondial.

Le mouvement des « Plus beaux villages » a émergé en France en 1982, en réaction à l’impasse à laquelle avaient abouti les pays les plus industrialisés, victimes de leur croyance dans une urbanisation forcenée. Le mouvement s’est ensuite étendu à la Wallonie, au Québec et à l’Italie, pour arriver en 2012 à la création de la fédération « Les plus beaux villages de la Terre », lorsque le Japon est venu compléter cette alliance comptant désormais 5 pays. Les associations des Plus beaux villages de France et d’Italie ont permis l’épanouissement d’un régionalisme harmonieux et ouvert d’esprit, où chaque « Plus beau village » se fait une joie d’accueillir les citadins du monde entier.

L’organisation des « Plus beaux villages »

L’association à but non lucratif « Les plus beaux villages du Japon » est une organisation où les maires des villages membres, leurs représentants, les villageois, des mécènes (individus ou entreprises à l’intérieur comme à l’extérieur du pays) coopèrent comme une seule entité dans un but commun. L’APBVJ fonctionne grâce au conseil d’administration qui en constitue le noyau, à ses membres réguliers et à ses membres associés. Le conseil d’administration comprend 1 président, 3 vice-présidents, 16 directeurs et 2 auditeurs. À l’origine de l’idée, ils s’occupent de la transmettre, de la mettre en application et gèrent 2 comités : le comité d’expertise et le comité des projets. Le comité d’expertise s’occupe de l’enquête d’éligibilité des villages à entrer dans l’association, des contre-expertises régulières des villages en faisant déjà partie, et de l’établissement des critères des expertises qui font la marque « Les plus beaux villages du Japon ». Le comité des projets s’occupe de diverses stratégies marketing, de la promotion et de la gestion des utilisations du logo. Les mécènes ne soutiennent pas les villages dans une optique commerciale, mais aident les villages sans base financière solide à mieux tirer parti de leurs richesses régionales afin de conquérir leur indépendance. Nombreux sont nos gestionnaires qui partagent cette philosophie et préfèrent à un soutien superficiel une valorisation de ces richesses que sont la nature, la culture et le lien entre les gens, toutes choses dont nos villages sont les héritiers, et dont nous souhaitons faire profiter la société toute entière.

Qu’est-ce que l’association « Les Plus beaux villages du Japon » ?

Les objectifs de l’association « Les Plus beaux villages du Japon »

L’association « Les Plus beaux villages du Japon » soutient de beaux villages appartenant à des régions riches en ressources, et leur permet, en se revendiquant comme « un des plus beaux villages du Japon », de représenter fièrement leur région et de la mettre en valeur afin de la rendre active et indépendante. Concrètement, cela signifie protéger les paysages agricoles et environnements issus du labeur quotidien, ainsi que les cultures traditionnelles régionales, afin que ces richesses vivantes augmentent la valeur touristique et soient préservées, tout en contribuant à une expansion économique.
Charte d’activité
Créée en 2005, l’association à but non lucratif « Les plus beaux villages du Japon » a pour objectif de protéger les beaux paysages, l’environnement et la culture des villages, indépendamment de leur taille, du moment qu’ils possèdent quelque chose d’unique. Ce secours de plusieurs régions a jusqu’à présent été rendu possible par le soutien des membres de l’association et de nombreux mécènes (individus ou entreprises). L’association contribue par son activité à la préservation des ressources régionales et au développement économique des régions, en partenariat avec les villages membres.
L’association « Les plus beaux villages du Japon » vise par son action et à travers son travail d’information une croissance dynamique lui permettant d’augmenter la qualité des ressources régionales et le niveau de conscience citoyen quant à ces ressources.
Poursuivre une action valorisant notre marque.
En soutenant les activités qui protègent les richesses régionales, l’association « Les plus beaux villages du Japon » valorise son image de marque. Les villageois membres peuvent s’enorgueillir de vivre dans un « des plus beaux villages du Japon » et en conçoivent une motivation supplémentaire pour valoriser leur patrimoine régional au moyen de productions diverses. Cultiver cette fierté et cette énergie participe de la vitalité de leur région. Enfin, l’association « Les plus beaux villages du Japon » a pour mission sociale d’encourager l’indépendance et l’autonomie des villages membres.
Une promotion totale
L’association entend faire connaître à travers une large diffusion les charmes et caractéristiques des splendides « plus beaux villages du Japon » grâce à une stratégie marketing totale de la marque « Plus beaux villages du Japon ». Les villages n’ont pas tous la même opportunité de se faire connaître, mais en se regroupant en association, cette capacité de communication décuple, favorise les échange nationaux et internationaux de population et contribue à l’essor économique des régions.
Une association fortifiée par son organisation
En rejoignant les idées de l’association des « Plus beaux villages du Japon », ces villages qui ont satisfait à nos exigences en matière de ressources régionales trouvent d’autres villages séduits par cette optique, avec lesquels ils peuvent nouer des affinités, renforçant ainsi notre organisation. Par ailleurs, en même temps que de plus en plus de villages venaient grossir l’association, nous avons introduit les concepts de limite du nombre de villages par région et de réévaluation régulière de la qualité des villages déjà membres, afin de renforcer l’aspect qualitatif de notre organisation.
Augmenter la conscience collective.
Afin d’accomplir notre mission et d’élargir notre champ d’action, il est vital de faire comprendre à un plus grand nombre de gens le sens et la valeur des activités des « Plus beaux villages du Japon » en informant le plus possible sur ces activités et l’état d’avancement de nos actions.
5. Coordination et renforcement des échanges
Afin que les villages répondent à leurs préoccupations communes, l’association « Les plus beaux villages du Japon » cherche à encourager les villageois à valoriser leurs ressources régionales, et à promouvoir les échanges inter-villages dans le plus grand nombre de domaines possible. Ainsi, les membres de l’association et les villageois des « Plus beaux villages du Japon » coopéreront dans une compréhension mutuelle, et tandis le champ de ces échanges s’élargira, la coordination des uns avec les autres s’en trouvera renforcée. Par ailleurs, nous avons intégré en 2012 la fédération « Les Plus beaux villages de la Terre », où nous entretenons de saines relations avec les autres pays membres, et grâce à laquelle souhaitons que notre action au Japon soit reconnue mondialement.

Qu’est-ce que l’association « Les Plus beaux villages du Japon » ?

Critères d’éligibilité

Critères d’éligibilité pour faire partie des « Plus beaux villages du Japon »
Une population de moins de 10,000 habitants.
Au moins 2 de ces ressources régionales :
1. Paysage – Un paysage créé par l’habitat.
   (villages traditionnels de montagne ou de mer)
2. Culture – fêtes, arts ou culture séculaires propre au village.
La mise en valeur des ressources régionales estimées par l’association :
1. Des habitations intégrant le paysage.
2. Des activités régionales initiées par les habitants
3. Un artisanat ou un style de vie préservés à tout prix.

Qu’est-ce que l’association « Les Plus beaux villages du Japon » ?

Informations

aperçu
Nom officiel association à but non lucratif « Les Plus beaux villages du Japon »
Type d’organisation Association à but non lucratif
Année de création 4 octobre 2005
Date de certification 24 février 2006
Date d’enregistrement 13 mars 2006
Nombre de villages représentés 60
Représentant Président de l’association M. Satoshi Hamada (Maire de Biei, Hokkaido)
Adresse du siège social 1-10-4 Kaji-cho, Chiyoda-ku, Tokyo-to, 101-0044
Téléphone : 03-5577-5943
Fax : 03-5577-5894
close